Sélectionner une page

FAQ

Les réponses à vos questions

LA MARQUE EMPLOYEUR, QUÉZAKO?

La marque employeur est l’image d’entreprise perçue par ses employés et candidats. Il s’agit d’une réponse face à la pénurie ou à la guerre des talents dans l’objectif d’attirer et fidéliser les meilleurs salariés.

Il s’agit alors d’un ensemble d’avantages visibles aussi bien en interne (par les salariés eux-mêmes) qu’en externe (clients, partenaires, candidats potentiels, etc.):

  • l’intérêt du travail,
  • l’ambiance du travail,
  • la rémunération,
  • la formation et la transmission.

La marque employeur permet de conquérir, fidéliser ou reconquérir les talents.

La gestion de la marque employeur, quant à elle, représente l’ensemble des efforts faits par une entreprise pour communiquer un message selon lequel elle est un bon employeur, différent de ses concurrents.

La marque employeur se gère en trois étapes : d’abord, identifier la proposition de valeur offerte aux collaborateurs (ou employer value proposition, EVP), ensuite la communiquer auprès des cibles, enfin s’assurer que le comportement de l’entreprise est cohérent avec celui des cibles.

J'AI BESOIN DE RECRUTER MAIS JE NE TROUVE PERSONNE

En France, ce n’est plus un secret pour personne, recruter lorsque l’on est une PME est une vraie complexité, et pour peu que notre entreprise soit installée dans une région isolée.

Une étude de Bpifrance Le Lab / Rexecode faite en 2019, démontre que  82% des PME  rencontrent des difficultés pour recruter du personnel. 

  • Plus de 40% d’entre elles pensent que ces difficultés de recrutement risquent de contraindre le développement de l’activité (soit la croissance de leur entreprise).
  • Plus de 40% d’entre elles déclarent que ces difficultés de recrutement affectent déjà le niveau d’activité et entraînant des réorganisations en interne (heures supplémentaires, sous-effectif, impact sur la qualité de vie au travail des collaborateurs au risque de voir partir les meilleurs d’entre-eux).
  • Seulement 10% d’entre elles considèrent que ce n’est pas important… pour le moment !

Aujourd’hui, nous expliquons cette conséquence par la cause vite trouvée de la pénurie de candidats… En effet, certains secteurs et métiers semblent effectivement être touchés par ces motifs comme l’informatique, le bâtiment, la santé, la logistique, le luxe, etc.

Or, dans 90% des cas, la pénurie de candidats n’a rien à voir avec les difficultés de recrutement.

La réelle cause semblerait être la gestion recrutement lui-même.

Dans un process de recrutement, la difficulté à pourvoir le poste seraient multiples :

  • manque de visibilité des offres,
  • mauvais canaux de sourcing,
  • manque d’attractivité,
  • mauvais positionnement du poste (en termes de profils et/ou de rémunération, etc.),
  • inadéquation des candidatures (qualification trop faibles, manque d’expérience, faible compatibilité à l’entreprise, à sa culture, etc.),
  • l’organisation du travail au sein de votre entreprise,
  • le manque de perspectives, de carrières limitées,
  • l’implantation géographique,
  • l’influence du recruteur/ du dirigeant et sa manière de recruter.

Nous constatons que les causes de la difficultés de recruter peuvent être multiples.  En analysant les causes, nous comprenons que les réponses apportées peuvent être de deux typologies principales:

1) Pour le manque de candidature (en raison d’un manque de visibilité, de notoriété), la solution pourrait se faire grâce à des actions de communication RH au travers de la marque employeur.

2) Si l’entreprise reçoit suffisamment de candidatures et que les candidats ne poursuivent pas le process de recrutement, alors nous devons retravailler la proposition de valeurs (créer une attractivité face àl’offre d’emploi) et/ou améliorer l’expérience candidat (l’accueil ou non chaleureux du recruteur, la durée du process).

En clair, avant de se lancer tête baisser dans un recrutement, il est important de définir sa stratégie de recrutement qui se décompose en plusieurs étapes : Définir un descriptif de poste et un descriptif du profil clair et cohérent sans rechercher un mouton à 5 pattes (qui n’existe pas), définir les supports et les canaux de communication adaptés à sa cible de chasse et écrire sa stratégie de marque employeur, écrire son process de recrutement (les étapes du recrutement, les points et les compétences à valider chez les candidats), savoir réadapter son offre s’il y a un décalage avec le marché, travailler l’expérience du candidat afin que celle-ci soit vecue positivement.

STUDIO DE COMMUNICATION RH ET/OU CABINET DE RECRUTEMENT : QUELLE DIFFÉRENCE ?

Externaliser ses recrutements est une chose ! Effectivement, savoir déléguer cet enjeu stratégique est un véritable atout lorsque l’on travaille avec un partenaire efficace, qui connait bien l’entreprise et sa culture. 

Dans ce sens, vous externalisez alors la gestion du sourcing et de l’évaluation des talents pour un recrutement précis. 

Cependant, cela ne suffit pas !

Il est aujourd’hui fondamental de travailler sa marque employeur. 

Vous pouvez avoir le meilleur consultant en recrutement ou chasseur de tête, si votre image de marque employeur est négative, vous rencontrerez systématiquement des problématiques de recrutement. C’est votre consultant en recrutement qui sera content puisque vous allez faire très souvent appel à ses services. 

En clair, travailler sa marque employeur, c’est recruter de manière plus qualitative, dans la durée, et avec plus simplicité vos futurs salariés. 

Cependant, travailler sa marque employeur, c’est un travail de longue haleine afin de favoriser la confiance de l’ensemble des parties prenantes (internes et externes à l’entreprises). 

Alors qu’un cabinet de recrutement va travailler sur un recrutement spécifique, la marque employeur, quant à elle permettra d’acquérir beaucoup plus de notoriété et de visibilité dans l’objectif d’avoir plus d’audience. De plus, elle facilitera, in fine, le travail de votre recruteur dans son sourcing et dans son opération séduction (dans son discours) auprès des candidats cibles. 

Les deux activités sont donc complémentaires.

Besoin de travailler votre marque employeur ?